Dans les premiers mois de sa vie, bébé prend conscience du monde qui l’entoure. Il apprend à interagir avec son environnement progressivement, pour devenir au fil des semestres de plus en plus indépendant. Le rôle des parents consiste à accompagner bébé au mieux dans son évolution, notamment en mettant à sa disposition des éléments instructifs et ludiques visant à stimuler ses capacités de réflexion, sa psychomotricité, et son développement en général. Voici l’essentiel à savoir sur les jeux d’éveil et sur toutes ces précieuses activités et attitudes qui aideront les parents à créer un cadre propice au bon développement du bébé.

Les tapis d’éveil

Les tapis d’éveil sont aujourd’hui largement réputés comme éléments servant à développer la motricité de bébé. Ces surfaces planes et colorées suscitent naturellement la curiosité de l’enfant. Le tapis d’éveil Montessori se distingue tout particulièrement des autres tapis que vous pourriez acheter pour le bébé, car il est conçu pour favoriser l’apprentissage du bébé.

  • Son autonomie, son sens de l’observation ou du toucher, sa motricité : chaque aspect du développement de bébé peut être pris en compte par un bon tapis Montessori.
  • Les empiècements et les différents coussinets sensoriels qui constituent ce tapis d’éveil amènent naturellement l’enfant à utiliser ses 5 sens et à interagir avec son environnement immédiat.
  • Il sera désireux de toucher, de saisir, de mettre à la bouche ou de sentir tout ce qui l’entoure, grâce à cette surface conçue en accord avec son besoin d’éveil.

Savoir comment choisir un tapis d’éveil Montessori en adéquation avec ses autres jouets vous permettra d’éviter une hyper stimulation de votre bébé. Bébé peut prendre place sur son tapis d’éveil dès ses deux mois, pour des sessions d’une quinzaine de minutes, qui se rallongeront progressivement.

Aider bébé à découvrir son environnement

Les bébés apprécient particulièrement le fait d’être transportés partout. Ils découvrent le monde qui les entoure, et cela se voit bien à leurs yeux intensément ouverts et qui scrutent avec avidité tout ce qui se passe. Pour aider bébé à ne pas tomber dans l’ennui tout en le stimulant, vous pouvez opter pour le port d’un transat ou d’une écharpe. Il est possible pour les mères de vaquer à leurs occupations en compagnie de bébé, qui sera confortablement installé. Prendre le temps de lui parler en lui décrivant ce que vous faites à tout moment sera le moyen de stimuler la fonction du langage de l’enfant, mais aussi de créer avec lui un lien plus fort.

Faire écouter de la musique à bébé

La musique est un outil unique pour amuser et stimuler l’enfant dès les tout premiers mois. Certains spécialistes recommandent même de réveiller la fibre musicale chez les tout petits pendant les derniers mois de la grossesse en leur faisant écouter de la musique douce à un volume adéquat.

  • Le simple fait d’écouter de la musique, pendant des sessions de jeux par exemple, ou un avant de dormir, stimulera les fonctions cognitives de l’enfant sous bien des aspects.
  • Il apprendra à reconnaître une mélodie, à réagir à l’écoute de certaines notes ou fréquences, etc.
  • Le chant est aussi une excellente manière de bercer ou de consoler bébé. Au fil des mois et des années, les chants participent à la création et à l’enrichissement du vocabulaire de l’enfant. De préférence, les petites comptines simples et bien rythmées seront particulièrement appréciées par les enfants.

Les jeux pour éveiller bébé

Les jeux favorisent largement le développement de votre bébé, et l’aident à acquérir son autonomie. Pour l’aider à se développer, vous pouvez par exemple alterner les moments où vous partager avec votre bébé des séances de jeux, avec ceux où il est livré à lui-même, dans un cadre sécurisé et avec ses jouets préférés. Le fait de pouvoir jouer de manière autonome force l’enfant à devenir très vite créatif et à agir selon ses souhaits, sans être uniquement limité au fait de regarder ou de suivre les gestes de ses parents.

Dès le plus bas âge, les enfants sont en général fascinés par les formes et les objets. Les cubes de jeux dans les matériaux les plus divers peuvent aider l’enfant à s’éveiller, à développer sa motricité, mais aussi ses facultés. Les objets et les pièces en plastique, en bois ou en tissu qui s’entassent ou s’emboîtent sont très intéressants pour développer la logique de l’enfant, et pour favoriser sa créativité. L’enfant pourra très vite multiplier les combinaisons, réaliser des agencements et les ajuster, etc. Au fil de son développement, l’enfant se met ensuite à imaginer des histoires, à mimer des gestes et à positionner ses différentes pièces de jeu de manière à exprimer toute sa créativité.

Donner de l’espace à votre bébé, sans en faire trop

L’important en termes de gestion d’espace est de pouvoir offrir à votre enfant des repères et une routine bien établie dans son espace de jeux et son environnement immédiat, sans pour autant le limiter dans ses déplacements et sa découverte du monde. Si le bébé est avide de découvertes, il reste quand même important d’installer une routine confortable qu’il l’aidera à intégrer des notions, et à reconnaître certains moments et certains jeux. Les repères aident à imposer une structure qui est nécessaire pour que l’enfant se développe. La routine des jeux, la routine du bain ou la routine relative au moment de se mettre au lit, sont autant d’éléments qui forgent un cadre propice au développement de l’enfant.

Aller de temps en temps au parc ou promener bébé à l’extérieur est une excellente manière de satisfaire ses envies de découvertes, mais il n’est pas nécessaire de culpabiliser si vous n’arrivez pas à le faire régulièrement. Les bébés n’ont pas besoin de grands espaces et de changements constants pour grandir ou pour développer leurs capacités motrices ou intellectuelles. Il n’est pas forcément nécessaire de sortir. Un cocon bien confortable qui comporte tous les jeux de l’enfant, et où il a la latitude de se déplacer comme il le souhaite, est suffisant pour un développement optimal.

Les bonnes positions pour bébé

Des questions comme les positions de bébé lorsqu’il est allongé sont importantes pour son développement psychomoteur. Bébé devra être couché sur le dos et sur le ventre régulièrement et de manière alternée. Être allongé sur le ventre permet au bébé de muscler son dos en essayant notamment de s’arcbouter et de se relever. Bébé essaie aussi dans cette position de relever le cou, ce qui est bien pour son cou. Sur le dos, l’enfant peut agiter les bras et les pieds librement, regarder dans tous les sens, et faire de petits mouvements  pour s’exprimer ou pour jouer. L’essentiel est de ne pas délaisser complètement l’enfant, et de le surveiller pour le retourner dans un sens ou dans l’autre lorsqu’il semble en manifester l’envie.

Des objets pour développer la faculté de préhension de bébé

La faculté de préhension est une capacité réflexe. Le bébé développe donc naturellement au fil des premiers mois cette capacité qui est appelée grasping. Progressivement, il se met à maîtriser sa volonté et à saisir intentionnellement les objets qui l’entourent, à les relâcher, et à les lancer. Pour les parents, il s’agit simplement d’accompagner bébé dans ce processus naturel en mettant à sa disposition les jouets et les jeux adaptés. Des jouets qui ne sont pas trop volumineux, ni trop durs, et ni trop mous. Les jouets colorés, les textures intéressantes, les boules bruyantes : tous les sens de bébé peuvent être stimulés par les objets qui l’entourent, ce qui conduira à des réactions de sa part. Ces jouets et objets seront donc progressivement positionnés autour du bébé et dans son espace de jeux, en fonction de son évolution.

Rendre l’enfant acteur de son développement

Le meilleur moyen d’amener l’enfant à se développer et à interagir avec son environnement est d’en faire un acteur de cette évolution. Ce concept est en réalité important et compte dès les premiers mois, pour une approche qui perdurera tout le long des premières années. L’enfant peut très vite participer à son propre déshabillage. Pendant la douche ou lorsque vient le moment de le vêtir, pensez très vite à lui décrire chaque partie de son corps, à lui parler des vêtements que vous lui mettez, etc. L’inviter à plier ou à déplier son bras, ou à bouger une jambe par exemple, lui donnera l’impression de participer et l’intéressera à chaque interaction avec vous, pour un développement plus rapide.

En définitive, les capacités et les perceptions de bébé ont été largement sous-estimées par le passé, il est reconnu aujourd’hui que toute cette période qui court de la naissance aux premiers anniversaires est riche en possibilités, pleine d’intérêt, et particulièrement déterminante dans le développement de l’enfant. Loin des activités ou écrans qui en font un spectateur, et en fonction de son âge, il reviendra à ses parents de stimuler ses sens, de lui parler, d’entretenir son langage non verbal, de l’observer, et d’interagir avec lui pour que chaque moment devienne l’occasion d’enrichir ses connaissances et de le stimuler. Il faut chercher à créer du sens pendant les sessions de jeux, pendant le bain, et même pendant le repas, pour que dès les premiers mois, bébé trouve dans chaque instant la possibilité de progresser.