La crèche s’impose depuis plusieurs années comme le mode de garde préféré des Français, ce qui explique une demande sans cesse à la hausse. Pour cette raison, faire obtenir une place à son enfant en crèche peut très vite devenir un véritable parcours du combattant. Découvrez un plan solidement ficelé pour trouver à coup sûr une place en crèche pour votre bout de choux.

Anticiper

La meilleure façon de maximiser vos chances d’obtenir une place en crèche est de vous y prendre très tôt. Dans certains cas, commencer les démarches avant la venue au monde de l’enfant peut s’avérer très pratique.

Si vous résidez dans des villes comme Paris, il est même possible d’entamer les démarches dès le sixième mois de grossesse. Commencez par identifier le type de crèche où vous souhaiteriez intégrer votre enfant (municipale, parentale, interentreprises, etc.). Pensez également à consulter des réseaux de garderie, à l’instar de Crèche Adorée pour établir une liste de crèches à proximité.

Se renseigner sur les différentes crèches à proximité

Photos gratuites de Éducation
Pour avoir un meilleur angle de vue par rapport à vos différentes options, n’hésitez pas à mettre au point une liste des crèches qui vous intéressent. Il peut s’agir d’établissements situés à proximité de votre lieu de travail ou de votre domicile pour vous faciliter la tâche.

Vous pourrez prendre en compte les différents modes d’accueil d’enfant disponibles :

  • la micro-crèche ;
  • la crèche de personnels ;
  • la crèche collective ;
  • la crèche parentale, etc.

À défaut de se rapprocher des mairies ou d’un site spécialisé, il est possible d’obtenir une telle liste en passant par des Centres de Protection Maternelle et Infantile (PMI).

Préparer son dossier avec minutie

En fonction des établissements, les critères de recrutement des crèches varient et peuvent être plus ou moins stricts. Dans quelques cas, ces critères ne sont pas toujours explicitement exprimés. Il faut donc rester sur ses gardes en préparant le dossier de votre enfant.

Généralement, les enfants nés dans la période de janvier à avril ont plus de chance d’être acceptés en crèche que les autres. Pour convaincre plus aisément les responsables de crèche, la lettre de motivation qui figure dans le dossier doit faire transparaître votre profonde motivation.

Pour sortir du lot, vous pouvez évoquer votre parcours élitiste ou, au contraire, mettre en avant des difficultés comme un handicap ou un déménagement.

Créer des liens avec les autres parents


Après avoir déposé votre dossier, n’oubliez surtout pas de le relancer au niveau de la direction de la crèche ou même auprès des élus communaux. Ensuite, vous pouvez vous rapprocher d’autres couples parents pour en apprendre plus sur leur parcours et leur expérience. De ces échanges, vous pourrez tirer de précieux conseils qui vous serviront à ne pas refaire les mêmes erreurs qu’eux. Ils seront également d’excellentes personnes-ressources pour vous recommander les meilleurs prestataires.

Malgré tout, tant que vous n’avez pas reçu de réponse favorable d’une crèche, n’excluez pas les autres options. Ne vous fermez donc pas à un possible recours à des assistantes maternelles ou à la garde à domicile.