L’évolution de la femme est marquée par la puberté qui est caractérisée par l’apparition des premières règles et de la ménopause qui correspond à l’arrêt des menstrues. La période relative à la ménopause survient entre 45 ans à 55 ans. Elle provoque certains changements physiques, hormonaux, et psychologiques chez la femme.

Ces modifications constituent un handicap pour la bonne gestion de la ménopause pour beaucoup de femmes. Comment gérer avec sérénité les changements hormonaux dus à la ménopause ? Nous vous invitons à en savoir davantage dans cet article.

Consulter un gynécologue

Pendant la ménopause, certaines modifications hormonales surviennent. Ces changements entrainent à la longue l’arrêt de la production en œstrogène, la cessation des menstrues et la production des ovules. Toutes ces modifications subites peuvent indisposer votre corps, ce qui peut impacter votre quotidien.

Par conséquent, pour bien gérer ces changements hormonaux, le premier réflexe est de consulter avant tout un gynécologue. Il possède les connaissances adéquates pouvant contribuer à la résolution de votre problème. En effet, il existe en médecine certains traitements qui sont utilisés pour bien gérer les changements hormonaux dus à la ménopause.

Ces traitements sont appelés THM. Le gynécologue saura vous prescrire le type de traitement qui sera adapté à votre corps. Par ailleurs, il va vous donner certains conseils contre les bouffées de chaleur. Il s’agit de quelques gestes simples à effectuer pour atténuer ce changement hormonal. Vous pouvez par exemple :

  • Priser le port des habits légers ;
  • Faire usage du ventilateur ;
  • Diminuer votre consommation d’alcool ;
  • Boire régulièrement de l’eau fraîche.

Ces recommandations du gynécologue sont à mettre en pratique pour bien gérer les changements hormonaux liés à la ménopause. Vous pouvez découvrir d’autres informations intéressantes sur la vie de la femme sur https://www.casa93.fr. C’est un site consacré à la femme et à l’enfance.

Consommer des aliments issus des phytoestrogènes

Certaines femmes préfèrent d’autres types de traitement au détriment du THM. Si vous faites partie de cette catégorie, les aliments à base des plantes sont pour vous. En effet, il existe certains aliments issus des phytoestrogènes produits par les plantes. Ces phytoestrogènes facilitent la production de l’œstrogène.

Ils sont donc les traitements parfaits pour compenser votre manque en hormone. Au nombre de ces aliments, on retrouve le soja, et le lin. Par conséquent, à défaut des THM, vous pouvez avoir recours aux traitements issus du phytoestrogène des plantes.

Utiliser des lubrifiants à chaque rapport sexuel

Ce n’est pas parce que vous êtes déjà dans la quarantaine ou la cinquantaine que vous ne devez plus profiter du plaisir sexuel. La ménopause ne doit pas être un argument pour ne plus aller au sexe. Il est bien de faire l’amour de temps en temps pendant votre période de ménopause. Cependant, au cours de la ménopause, le vagin a tendance à se sécher et à ne plus se lubrifier. Pour cela, le mieux est d’opter pour les lubrifiants.

En effet, en utilisant les lubrifiants, vous pouvez facilement avoir des rapports sexuels sans toutefois ressentir des brûlures au niveau de votre vagin. L’utilisation des lubrifiants vous permet d’éviter la sécheresse vaginale et de dominer les changements hormonaux dus à la ménopause que vous pourrez ressentir lors des rapports sexuels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here