En France en 2018, un enfant mourrait tous les 5 jours des suites de violences familiales. De même, dans ce pays, il existe 355 000 mesures d’aide sociale à l’enfance. Ces chiffres montrent à quel point les enfants ont besoin d’être protégés. En outre, la maltraitance des enfants est un phénomène d’envergure internationale. Il est essentiel et urgent de trouver des solutions adéquates face à ces troubles. Découvrez par où commencer pour la protection d’un enfant en danger !

Quand est-ce qu’un enfant a besoin de protection ?

La protection enfant doit pouvoir éviter que les enfants se retrouvent en situation de danger. Cependant, si la prévention n’est pas souvent facile, il est primordial de mettre un accent particulier sur les mesures à prendre pour protéger les enfants lorsqu’ils se retrouvent en situation de danger. Ces dangers peuvent concerner :

  • la santé et la sécurité physique ;
  • la santé psychologique ou mentale ;
  • l’éducation ;
  • la sécurité matérielle ;
  • la moralité, etc.

Ces différents éléments peuvent avoir de graves conséquences sur un enfant. Souvent, il finit totalement déstabilisé dans différents aspects de sa vie. Pour cette raison, tout le monde est appelé à protéger un enfant en danger. Ceci peut consister à dénoncer une certaine oppression sur les enfants.

Qui contacter pour protéger un enfant ?

Lorsque vous êtes témoin d’un cas de maltraitance d’enfant, il est primordial d’en référer à qui de droit. C’est le premier pas à poser pour assurer la protection d’un enfant en danger. En France, vous pourrez appeler le 119. En effet, c’est le numéro d’appel national pour l’enfance en danger. Il est ouvert à tout instant, et l’appel peut être anonyme lorsqu’on le désire.

En outre, vous pourrez adresser un courrier à la Cellule de Recueil des Informations Préoccupantes (CRIP). Sise au sein des Services du Conseil Départemental, elle se charge de recueillir toutes les plaintes qui concernent les enfants en danger en vue d’engager des mesures adéquates pour leur protection.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de saisir un procureur de la République dans un tribunal de grande instance. Toutefois, cette option doit être adoptée pour les cas les plus graves et les plus flagrants. Un procureur engage directement des actions en justice.

Quelles mesures peuvent être prises pour protéger un enfant ?

Lorsqu’un enfant se retrouve en danger, plusieurs mesures peuvent être prises pour le protéger.

Le suivi et l’aide à la famille

La législation recommande que tout enfant grandisse dans sa famille d’origine tant que la famille ne porte pas atteinte à son intégrité. Ainsi, la première mesure prise lorsqu’un enfant se retrouve en danger est une aide à la famille. Un service spécialisé met en place un accompagnement éducatif, social et psychologique pour toute la famille en vue de rétablir la sécurité de l’enfant.

Les mesures de placement

Dans les cas graves d’oppression d’un enfant par son parent ou son tuteur, le juge peut appliquer une mesure de placement dans un centre adapté ou une famille d’accueil. Cela peut être précédé d’une condamnation de l’oppresseur.

En définitive, chacun a son rôle à jouer dans la protection des enfants. Il faut être bienveillant envers ceux à sa charge et dénoncer les cas dont on est témoin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here